9782917598269

Informations

  • Genre: : roman
  • Supports: : papier
  • Pages: : 240
  • Format: : 14x19 cm
  • ISBN: : 978-2-917598-26-9

Présentation de l'ouvrage

NAYLA DEBS

Naissance du grand amour à Sofar (petit village réputé de la montagne libanaise d’avant-guerre)
qui se projette dans un avenir incertain et une psychologie inattendue du masculin et du féminin.
Petite géo-biographie de Nayla Debs. Glossaire des expressions et mots libanais.
Sofar blues est le récit de la naissance et des péripéties du grand amour,
des années soixante à nos jours, dans des va-et-vient entre le Liban et la France.
Ce premier roman exprime à merveille la mélancolie de l’enfance que chacun porte
en soi ainsi que les différences psychologiques entre le masculin et le féminin.
Il est aussi l’occasion de faire connaissance avec le Liban, sa cuisine, ses paysages,
ses mentalités, l’esprit de sa langue, son passé joyeux et son avenir incertain.

Nayla Debs

Après Sofar blues, petite musique douce et rebelle d’un passé glorieux, Nayla Debs s’attelle dans ce second roman à une cause aussi noble que désespérée dans la période de mer forte à très agitée, où navigue à vue son pays aimé : le Liban. Sa géographie de nouveau entre Paris et Beyrouth offre à son héros Abel un théâtre où mettre en scène le présent et le passé permettant de dénoncer le pire : les désastres des communautarismes ‒ notamment sur le plan de l’intime ‒ ineptie des religions quand elles se muent en fer de lance. Ce roman entretient un rapport au temps où la nostalgie n’est pas mélancolie, mais long désir de retrouver le meilleur dans les souvenirs d’enfance et d’adolescence, en écho à un présent prisonnier des obsessions d’Abel, qui va peu à peu résoudre dans l’amour l’équation improbable de sa double vie. Un amour qui surmonte les césures fatales entre communautés et lui donne la force de se reconquérir. De l’aurore de ce Matin de pluies mauves faucheur de vie, à son dénouement amoureux, Nayla Debs tisse en filigrane sa passion de la faune et de la flore, issue de son métier de jardinier paysagiste et de son regard aiguisé de sculptrice. Un regard qui aime les détails sensuels et la force des corps, dans un classicisme revendiqué, ostensiblement tourné vers la joie de vivre. Bon élève de ses amantes, Abel offre au lecteur une déambulation culturelle et sensuelle dans le cimetière du Montparnasse et au Musée d’Orsay, badinant avec l’amour d’œuvres sculpturales magistrales, où le sang coule dans les veines de la fonte. Vie-mort, duo incontournable de nos destins, dont Nayla Debs creuse un peu plus loin encore toute la force de suggestion, celle d’un impératif : rester droit, debout, fier, fort et déterminé à poursuivre le chemin, celui sur lequel les cailloux rencontrés disent encore que nous sommes bel et bien vivants.

Un Avis

  1. Anne-Marie Carthé - at - - répondre

    La mémoire de l’enfance, le souvenir du premier amour dans le Liban généreux des années 1965. Le temps se déroule, et malgré les années, les sensations, les émotions, les images, restent présentes et ineffaçables dans le cœur des personnages, Layna et Dimitry.
    Un roman empreint de sensualité, de parfums délicats et d’une grande poésie. L’auteur nous parle de la nature, des arbres, avec humanité et bienveillance.
    Les sentiments humains sont analysés avec subtilité et jusqu’au bout…on se demande si…
    À lire comme on se pose au creux d’un après-midi d’été, en percevant le froissement discret des bougainvillées, pour écouter resurgir en nous les premiers émois amoureux et la mélancolie des tendres souvenirs.
    À lire comme on écoute une symphonie, comme on caresse la peau des êtres et des choses avec respect.
    Merci Madame Nayla Debs, de nous offrir ce beau voyage plein de sourires, d’images et de personnages attachants au cœur de Saoufar.

Laissez un avis

*

16,00 € TTC